2 Performances du skieur alpin, ruses technologiques et justifications biomécaniques

2 L’étude du système corps polyarticulé du skieur-skis-contexte physique

Deux obsessions doivent guider tout chercheur : confronter ce qu’il croit savoir sur l’objet de sa recherche à des références scientifiques formalisées par certains de ses aînés, au cours de l’histoire des sciences, à partir de leurs propres expérimentations et, simultanément, limiter la subjectivité de ses observations en effectuant des mesures, cela avec d’autant plus de précision que le système qu’il investigue est complexe. Alors, il lui sera peut-être possible de proposer des causalités généralisables.

2.1       Les références scientifiques

Comme nous étudions le fonctionnement du système “corps polyarticulé du skieur-skis-contexte physique”, nous nous référerons, au cours de cet article, aux caractéristiques cognitives, perceptives et motrices de l’homo-skieur, à la viscoélasticité de ses systèmes musculo-tendineux, à des propriétés élémentaires du manteau neigeux, et aux trois lois de Newton qui nous permettent d’étudier sa dynamique. Cela en fonction des nécessités conceptuelles permettant d’élucider les connaissances abordées par chaque paragraphe.

Pour continuer la lecture : chapitre 2