Une méthodologie de recherche pour la didactique du ski alpin

Nous constatons souvent que différentes appréciations sont énoncées, quand des moniteurs et/ou entraîneurs de ski alpin observent un même skieur dans un même contexte pour évaluer ses techniques. Nous remarquons aussi que la même évaluation technique suscite des conseils différents. Nous observons en plus une hétérogénéité du vocabulaire utilisé pour mettre en mots les techniques corporelles et matérielles, les perceptions avec les conceptions mécaniques et les significations attribuées à chacun de ces mots. Preuves qu’ils ne partagent pas les mêmes référentiels technologiques et lexical.

Inévitablement, ces divergences technologiques et cette polysémie désorientent l’activité de l’apprenti skieur de loisir ou de compétition. C’est donc pour limiter les quiproquos et ses errements que nous avons élaboré un référentiel de connaissances susceptibles d’objectiver la compréhension de chaque causalité biomécanique existant entre la mise en œuvre d’une technique corporelle et sa conséquence mécanique donc perceptive, pour rendre plus justes les évaluations et plus compréhensibles les interventions des acteurs qui interagissent pendant les situations éducatives.

Le constat que nous évoquons ci-dessus justifie la nécessité que nous avons ressenti d’effectuer une recherche pour la technologie du ski alpin, afin d’élaborer un référentiel technologique à partager entre les acteurs de la performance[1]. Nous avons initié cette investigation en nous posant les trois questions de départ suivantes :

  • Que font réellement les skieurs experts et pourquoi ?
  • Que doit-on observer pour évaluer précisément les techniques d’un skieur, afin de pouvoir le conseiller justement ?
  • Que suffit-il de transmettre pour faciliter l’apprentissage des techniques efficientes ?

[1] Les acteurs de la performance sont tous ceux qui participent à celle-ci : les athlètes, les entraîneurs, les préparateurs physiques et mentaux, les fabricants des équipements, les préparateurs des pistes, les instances fédérales nationale et internationale…

Lire la suite